Résultats de la session d'avril 2006 Première partie

Publié le par Laurent

Comme vous le savez sans doute déjà ( pour ceux qui suivent ...), notre traditionnelle session d'Avril s'est déroulée du 01er au 7, sur le poste 00, fraichement ouvert... En voici un résumé.

Première partie

Samedi premier Avril, 06h15. Le réveil n'a pas eu besoin de sonné, car cela fait au moins 2 heures que je suis réveillé. Nico doit arriver dans 15 minutes, mais connaissant suffisamment le bestiau, je sais très bien qu'il va arriver en avance, tellement lui aussi la perspective de retrouner à Lancosme lui " travaille le corps "! J'ouvre à peine la porte du garage que je vois mon Nico débarquer, la Séat pleine à craquer, avec le Zodiac sur la remorque.

Ni une, ni deux, nous finissons de tout charger, j'attelle la remorque à la 205 qui elle aussi va exploser, je charge le chien et c'est parti !

08h15, nous voilà à Lancosme. Direction le poste, situé au fond du lac. Ce dernier est très haut car les pluies des dernières semaines ont fait gonfler les ruisseaux qui l'alimentent. Le chemin d'accès est pour le moins boueux. C'est chaud, mais ça passe, bien que plus d'une fois la 205 a joué au crabe!

Je découvre enfin ce nouveau poste. La toute première impression, ça a été de penser : bon diou, ça sent la carpe à plein nez ici! A gauche une baie bordée de roselière avec plusieurs tas de souches. A droite, la berge opposée pas trop loin, bordée d'arbres dont les branches plongent dans l'eau... Tout un programme.

 Nico et mois discutons pendant quelques minutes du choix de nos emplacements respectifs quand une carpe nous gratifie d'un magnifique saut, en bordure de roselière! Ce saut a eu pour effet immédiat de nous faire mettre rapidement à l'ouvrage! Pendant notre installation, d'autres sauts viennent nous rappeller qu'on est pas venus là pour s'amuser. Le temps d'installer les biwys, de mettre le bateau à l'eau, de monter les rod pods et les cannes, nous voilà enfin en action de pêche à 13h00. J'ai choisi de pêcher la baie de gauche, auprès des roseaux, tandis que Nico choisi la berge d'en face, le long des arbres.

La Baie de gauche

La météo est clémente en ces premières heures de pêche: 18°c, vent d'Ouest, et beau soleil. L'après midi est consacrée au rangement et à l'aménagement du poste. En effet, un session de 7 jours en statique, ça demande un peu d'organisation. Vers 16H00, nous étions afférés tels des fées du Logis quand l'optonic de la canne de gauche de Nico émet une série de bips. Incrédule, Nicolas cherche  à comprendre ce qui peut bien faire sonner son détecteur...en plus le moulinet déroule...Un départ !!!

Dire que nous étions pas trop préparés à avoir un départ si tôt n'est pas un vain mot. Heureusement que l'épuisette était déjà dans le bateau. Nico saute dedans, je l'y rejoint et c'est à la rame que nous allons chercher ce premier poisson. Nico m'annonce que le poisson ne doit pas être très gros. Le combat fut bref, et le premier coup d'épuisete fut le bon. Lorsque je veux soulever le poisson pour le hisser dans le bateau, je me rend compte qu'il y a un soucis: c'est lourd!  Nico me traite de fille en me disant que je n'ai rien dans les bras...mais lorsque son tour vient, il fait beaucoup moins le malin. Une fois de retour sur la terre ferme, nous découvrons la vrai taille du poisson: c'est une grosse miroir, bien large, avec un bide bien charnu!Le Waymaster rend son verdict : 16.9kg ! Au bout de 3 heures de session, c'est un bon début.

16,9 kg... Un bon début !  Nico semble ne pas trop y croire !

La ligne est vite retendue et  nous reprenons nos activités de rangement. A 17h00, biiip biiip biiip. Le Fox micron donne de la voix et s'arrête d'un coup. Une belle tirée mais pas un franc départ. Bizarre, Bizarre. Nico décide de ne pas toucher la canne et d'attendre. 17h30, sur la même canne, un franc départ, cette fois ci. Nico ferre, on saute dans le bateau mais au bout de quelques mètres, décroche! C'est pas grave, le poisson est là, et c'est plutôt encourageant!

L'apéro et le repas du soir se font sans encombre, et nous profitons d'un début de nuit très étoilée, sans lune. Le ciel est magnifique. Le sommeil nous gagne vite, et s'est bercés par les bruits de la forêts que nous nous endormons, fatigués par la journée d'installation, saupoudrée d'un bon verre de Jack Daniels dont j'ignorai les vertues de somnifères !

02h00 BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIP La canne de gauche de Nico, qui nous avait déjà rapportée le premier poisson démarre à nouveau. Branle bas de combat, tout le monde dans le bateau et en avant! Ce coup ci, le combat n'est pas de tout repos. La carpe a décidé de nous en faire bavé. Elle garde bien le fond et fourni des rushs d'enfer! Visiblement c'est un beau poisson. Le combat s'éternise un petit peu ce qui laisse présager de bonnes choses, vu que le premier poisson s'était battu mollement alors que son poids était assez élevé, là c'est sûr, on tient un Babar ! Nico me dit ; Lolo c'est gros ! Je plonge le filet dans l'eau et j'attend de voir ce monstre arriver. Je la vois en surface, je passe le filet en dessous et hop, in the pocket! J'allume la Petzl et là, surprise, le poisson n'est pas très gros... Le peson indiquera 7kg tout rond ! Mais quel combat, hein Nico?? Il s'agissait d'un mâle qui visiblement avait du " jus " à revendre...

7kg...petit mais costaud !!

Quelques Bips non suivis de départ agrémentront le restant de la nuit. La pluie se met à tomber à 05h00. Mon chien a décidé de jouer les réveils, et au petit jour j'ai droit à ma léchouille sur le nez, d'un air de dire, debout, il fait jour...Bref, à 7h20, je suis debout, rejoint rapidement par Nico. Un bon café croissant, une clope et un petit coup d'eau de vie, nous discutons de la nuit écoulée. Bien que nos zones de pêches respectives soient distantes de  70 mètres , je n'ai pas vue une touche de la nuit... Nico m'indique qu'à compter de maintenant, on faisait comme d'habitude, à savoir un départ sur deux. Vous comprendrez plus tard qu'heureusement nous appliquons cette " tactique " d'alternance...

A peine le 2ème café englouti qu'à 09h00, la canne de droite de Nico démarre. Comme convenu je ferre. Le poisson fonce vers les branches et c'est en bateau que nous allons le récupérer : verdict : 10kg tout rond pour mon premier poisson de l'année. Cool !

Mon premier poisson de l'année !

Le repas de midi se prend à l'abri de la pluis qui n'a toujours pas cessé.

13H00 : Un départ bien " gras" sur la canne de droite de Nico. Après un ferrage dans les règles, Nico me dit tout de suite que ça a l'air lourd. Je me dis en moi même : " la dernière fois que tu m'as dit ça, elle pesait 7 kg..." Bref, tel le saliguaud moyen, je rigole dans mes moustaches... Nous sautons dans le bateau. Il est vrai que sa canne courbe bien mais bon, pas bien violent comme combat. "J'arrive pas à la décoller du fond, elle bouge pas trop" me dit Nico. je continue à me marrer... Cause toujours, il va être beau le monstre ! La voilà qui arrive, voyons la bête! ET là, j'ai pris peur ! Une énorme masse blanchâtre se présente devant le filet. Soudainement, je fais moins le malin. Je m'applique et hop, l'affaire est dans le sac. En regardant dans l'épuisette, je dis à Nico ; je crois que tu viens de faire très fort...Le peson confirmera : 21,9 kg !! Nous croyons rêver! toutefois nous ne rêvons pas longtemps.

13H15 BIIIIIIIP La seconde canne de droite de Nico démarre ! Incroyable, nous étions encore au dessus en bateau il y a 3 minutes. Je ferre le poisson que je décide de ramener du bord par la force des choses, mon rameur attitré étant en train de s'occuper de son babar ! Après un beau combat, un jolie miroir de 11 kg vient rejoindre sa copine qui fait le double de son poids. la 11 kg est encore dans l'épuisette que Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip C'est au tour de la canne de gauche de démarrer !!!! Hallucination totale ! Etant le plus prêt de la canne, je ferre pendant que Nico met rapidement la 11 kg dans un sac. La canne de gauche étant la plus loin, mais aussi la plus dangeureusement placée ( prêt des branches), nous sautons dans le zodiac, mais pas assez rapidement. Le poisson se décroche alors qu'il était pris dans un arbre .

Résumons pour ceux qui ne suivent pas : 15 minutes écoulées : 3 départs 2 poissons de 21.9 kg et 11kg... c'est y pas beau tout ça ! Nico et moi sommes restés de longues minutes silencieux tant ce que nous venions de vivre était particulier !

13h00 - 21.9kg

13H15 - 11kg

C'est vraiment un début de session en fanfare ! 5 poissons en 24heures de pêche dont 2 au dessus de 16kg !

Le soleil est revenu en cours d'après midi.

20H40  La nuit commencait tout jouste à tomber quand la canne de droite de Nico démarre violemment. Nico ferre et je vois encore la canne se courber " comme j'aime"... Le poisson se bat bien, mais Nico assure, comme d'hab ! Une grosse miroir vient gouter le confort de notre tapis de réception : 16,1 kg !!!! On croit rêver tout éveillé!

16.1kg de bonheur !

 

La nuit se déroula sans encombre et nous avons pu dormir comme des Loirs. A 6H40 ce n'est pas mon chien qui me réveilla en ce deuxième matin...

Vous découvrirez la suite au prochain article...

Publié dans Récits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tiger 45 14/08/2006 14:35

beau debut de saission et beau recit

deloffre nicolas 30/05/2006 14:30

superbe session et que de merveilleux souvenirs pour ma part je suis alle la bas en octobre 2005 au poste 6 sur l'ile et seulement un poisson en une semaine et je ne sais plus combien de casses dans les mutiples souches mais cela saute a plein sur le poste 0 et je dois y retourner cette annee car cette endroit est unique